Jamais sans ma sauvegarde !

Patrick, gérant de sa PME, pensait que ses données étaient sauvegardées. Un jour, son serveur, qui n’était tout juste plus sous garantie, est tombé en panne. C’est lors de la réinstallation du nouveau serveur que Patrick s’est aperçu qu’il n’existait pas de sauvegarde des données récente de son entreprise. Celle-ci a donc dû attendre 3 mois pour reprendre son activité, le temps que son SSII récupère ce qui était récupérable.

Résultat : une perte de production plus que significative pendant 3 mois, du chômage technique à gérer et… une belle frayeur car il n’aurait pu ne jamais redémarrer.

 

Et oui, vous ne le saviez peut-être pas mais pour veiller à la sécurité de vos données, nous vous conseillons d’effectuer, quotidiennement ou hebdomadairement, des sauvegardes sur vos postes de travail ou vos terminaux. Vous pourrez ainsi en disposer si vous constatez le dysfonctionnement ou la cyber-attaque de votre système d’exploitation.

 

Quel support puis-je utiliser pour sauvegarder et sécuriser mes données ?

Vous pouvez utiliser plusieurs natures de supports. Il existe deux catégories :

  • Une solution externe comme un disque dur externe est réservé exclusivement à cette utilisation,
  • Une réponse éloignée de votre ordinateur comme un NASun Cloud, un disque ou même un CD, un DVD enregistrable que vous conserverez, de préférence, à l’extérieur de l’entreprise afin d’éviter que la destruction des données d’origine ne soit accompagnée de la destruction de la copie de sauvegarde en cas d’incident dans l’entreprise (inondation, incendie…).

Toutefois, pensez que la durée de vie de ces supports est à prendre en compte pour répondre à la période de conservation envisagée ou selon votre fréquence de sauvegarde.

 

Soyez conscient de l’environnement.

Choisir son support est donc important mais il est également essentiel d’appréhender la nature des sites de stockage pour mieux vous protéger. Ainsi, sélectionnez la plateforme, souvent appelée Cloud ou Informatique en nuage, la plus sécurisée afin de limiter les risques :

  • liés à la confidentialité de vos données,
  • de nature juridique, liés à l’incertitude sur la localisation des données,
  • liés à l’irréversibilité des contrats,
  • pour la disponibilité et l’intégrité des données.

 

En bref,

Notre équipe vous recommande d’être attentif et de prendre connaissance des conditions générales d’utilisation de ces services. Veillez à la couverture des risques qui, dans ce cadre, ne sont généralement pas compris. Ne manquez pas de vous adresser à des équipes techniques et des spécialistes juridiques pour la rédaction des contrats personnalisés et adaptés aux enjeux et au fonctionnement de votre entreprise. Et enfin, assurez la confidentialité des données en rendant impossible leur lecture à l’aide d’un logiciel de chiffrement avant de les déplacer dans le Cloud.

Se protéger, c’est être vigilant tout d’abord ou être accompagné de votre expert 2SI. N’hésitez pas à nous consulter.

 

Source : ANSSI

 

Vous avez envie de nous suivre ? Nous sommes sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Linkedin

Retour aux actualités